Eyiyiade infos

Au terme de l’assemblée générale élective du Comité national paralympique béninois (CNP-Béninois) ce samedi 16 octobre 2021, Abdel Rahman Ouorou Barè a été reconduit président. Le président artiste va conduire pour les quatre prochaines années, un nouveau bureau élu de 12 membres.

Messan DOHOU

Le président Baré entouré du SG Fernando Hessou (à gauche) et le DSE Bonaventure Coffi Codjia

Fierté, reconnaissance et passion
A peine élu pour un nouveau mandat non plus à la tête de la Fédération béninoise handisport mais plutôt pour conduire le Comité national paralympique national beninois (CNP-BEN). Le président sortant réélu avec neuf voix sur onze (9/11), Abdel Rahman Ouorou Barè, n’a pas manqué de rendre grâce à Dieu, parce que rien ne se fait sans son accord. Et qui lui a permis de passer quatre années à la tête du Comité national paralympique beninois.
Toutefois, Il a reconnu que ce n’était pas facile de gérer les hommes et surtout ceux en situation de déficience.<< C’est extrêmement difficile, mais c’est passionnant, palpitant et très encourageant. C’est important de remercier ceux qui m’ont renouvelé leur confiance pour ce nouveau mandat.>> a-t-il martelé à l’issu du vote.
Il faut préciser que l’élection c’est passée dans la diversité emprunt de démocratie et d’opposition des idées. D’ailleurs cela c’est traduit dans le renouvellement du bureau à plus de 50%.

Un match de baseball en fauteuil roulant

Réengagement et Paris 2024 en ligne de mire
<<Je réaffirme ma détermination et mon engagement à poursuivre l’œuvre entamer il y a une olympiade. Il y a quatre ans on a puis muté de fédération de handisport au comité paralympique. Notre nouveau chantier est de faire en sorte que les disciplines sportives s’organisent en fédérations afin que ces fédérations viennent en comité national paralympique. Je prends l’engagement comme je l’ai dit d’être le président de toute la famille paralympique. Nous allons travailler avec tous ceux qui sont prêts pour le développement pour que le Bénin soit présent dans les joutes continentales et mondiales. Surtout que nous avons l’ambition d’aligner à Paris 2024, 25 athlètes. Ceci grâce à un projet de l Agence française de développement (AFD). Un projet qui va nous permettre de détecter, former, de classifier les potentiels participants aux Jeux paralympiques Paris 2024. Cet acquis avec l’AFD, nous donne une sorte de labellisation pour se faire accompagner avec toutes les sociétés et autres entreprises françaises jusqu’à en 2024.>> a fait savoir Abdel Rahman Ouorou Barè.
Sur le plan national à courte terme, reste l’organisation du championnat national qui pour l’heure est mise en veilleuse à cause de la suspension des activités sportives et autres regroupements de masse par le gouvernement. A cela s’ajoute la préparation en attente de l’arrivée de la Fédération française de handisport avec qui le championnat va s’organiser ensemble. Une initiative qui va au Bénin de profiter de leur expertise pour former, améliorer et classifier les coaches et athlètes. Le président réélu a fini par lancer un appel vibrant aux personnes handicapées des autres départements à s’organiser aux côtés de la faîtière afin que le CNP-BEN puisse bien couvrir le territoire national.

Les attentes des autorités
Cette assemblée générale élective a eu la bénédiction des autorités du ministère des Sports et du Comité national olympique beninois (CNOS-BEN). Fernando Hessou, le secrétaire général du CNOS-BEN, a salué le combattant de longue date. Il a au nom du président du Comité olympique national, Julien Minavoa, en mission en RDC pour superviser et observer les élections dans ce pays demandé que le travail se poursuit et n’a manqué de féliciter les paraolympiens pour la création du Comité national paralympique béninois. Le directeur des sports d’élites, Bonaventure Coffi Codjia et son homologue de la formation sportive, Okry Nonvignon ont au nom du ministre des sports, témoigné l’engagement du ministère à s’engager avec le mouvement paralympique sur les chantiers des réformes pour avoir un comité digne du nom avec les exigences réelles. Sans coupe férir, Okry Nonvignon a sollicité les uns et les autres à faire en sorte que toutes les catégories que ce soit les personnes à déficience visuelles, intellectuelles et motrices.

Le nouveau bureau de 2021-2025 du CNP-Béninois:

Président : Abdel Rahman Ouorou Barè

Vice-président : Nassirou Akala Loukman

Secrétaire général : Marius Atchoua

Secrétaire général adjoint : Alexandre Agoumba

Trésorier général : William Houéhoumè

Trésorier général adjoint : Mariana Charlotte Houndalowan

Organisateur général : Romuald Zanvo

Organisateur générale adjoint 1 : Yves Ezin Okiti

Organisateur générale adjoint 2 : Aboubakari Moumouni – Inoussa

Organisateur générale adjoint 3 : Tonny Monsi-Agboka

Chargée des affaires féminines : Souminyatou Barè Sidi

Délégué des arbitres : Yarou Sacca

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here