Eyiyiade infos

Le monde africain de handball va une fois encore honorer son engagement statutaire conformément au statut de la Confédération africaine de handball (CAHB). Conscient de la crise de Coronavirus, le comité exécutif de la CAHB a jugé utile de tenir l’Assemblée générale élective non pas en présentiel mais en ligne.

Messan DOHOU

Les assises en visioconférence

Le 5 novembre 2021, ainsi donc le 22ème Congés ordinaire électif de la Confédération Africaine de Handball va se tenir par visioconférence.

C’est ce que la faîtière de handball continental à fait savoir aux différentes associations membres, évoquant les conditions de restrictions sanitaires encore en vigueur dans certains pays, du continent.

Le président de la CAHB adulé

Pour l’heure aucune candidature n’est évoquée pour concurrencer le patriarche du handball africain. Certains se demandent même si le président sortant, Mansourou Arèmou aura d’adversaires déclarés pour l’élection à la présidence ?

Diplomatie, doigté et responsabilité sont les maîtres mots, jusqu’à preuve du contraire pour l’actuel président de la CAHB. Tout porte donc à croire qu’il va rempiler sans grande difficulté.

Une politique de régénération en vue

Sans coup férir, l’homme venu de l’ancien Dahomey (actuel Bénin), mène la politique de renouvellement de génération auprès des différentes fédérations pour faire parler le handball continental sur le toit du monde. Véritable chantier qui sera sans doute renforcer au cours d’un nouveau mandat.

D’ailleurs, à l’issue de cette assemblée virtuelle de la Confédération africaine de handball, la Fédération Internationale de handball (IHF) prendra le relais le lendemain. C’est à dire le samedi 6 novembre pour son 38ème Congrès ordinaire dans le même schéma de visioconférence.

 

Le nouveau visage du Bénin

Notons que le Bénin et son tout nouveau président Sadikou Karimou, vont une fois encore honorer ce rendez-vous continental et mondial pour partager sa nouvelle vision du handball béninois.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here