Eyiyiade infos

La Confédération africaine de handball (CAHB) a tenu le vendredi 05 novembre 2021, son 22ème congrès ordinaire et électif par visioconférence. A l’issue des assises le président Mansourou Arèmou et les membres de son comité exécutif ont eu à nouveau la confiance de leurs pairs pour un nouveau mandat de quatre ans (2021-2025).

Messan DOHOU

Le logo de la Confédération

 

La récompense du travail bien fait
Le manitou de handball africain, Dr Arèmou Mansourou, était seul candidat à sa propre succession. Aux commandes de la maison de handball continental depuis 2008, il a été reconduit sans grabuge. Pour cet énième mandat, le patriarche a été plébiscité à 44 voix sur 45 votants.
L’élection a eu lieu par visioconférence, lors du 22ème Congrès de l’instance et dont les membres ont, également été reconduits. « On ne change pas une équipe qui gagne», comme le dit l’adage, les fédérations membres de la CAHB ont unanimement décidé de réitérer une nouvelle fois leur confiance au président du bureau sortant, Dr Mansourou et à son équipe choque. Le bilan qui plaide en la faveur du Dr Mansourou Arèmou et son équipe n’a laissé d’autre choix aux présidents des fédérations membres de l’instance faîtière que de laisser poursuivre l’œuvre de redynamisation de leur discipline commune. Afin qu’ils puissent parachever le développement de handball africain entreprise depuis leur arrivée en septembre 2008.
« Nous n’avons certainement pas pris en compte tout le monde, mais nous avons quand même pris les acteurs de première ligne pour les amener à regarder dans la même direction que nous. Parce que pour progresser, il faut quand même que nous regardions tous dans la même direction avec des approches certainement différentes. Le volet formation a été bien nourri avec des sessions en faveur des arbitres, des entraîneurs, des administrateurs, des journalistes. Il y a eu des choses positives, mais il y a également eu des insuffisances et il faut avoir le courage de le relever”, a-t-il fait savoir. Après avoir pris le témoin des mains de l’Ivoirien Christophe Yapo en 2008, Dr Mansourou Arèmou a remis le handball africain sur de bons rails. Les compétitions statutaires, tant au niveau des clubs que des sélections nationales, se tiennent régulièrement chaque année. La progression est palpable et les meilleures nations africaines se comportent assez bien lors des joutes internationales. Il faut signaler que, Medhat EL Beltagy (Egypte) a été élu au poste de premier vice-président; celui du 2ème vice-président a été confié à Pedro Godinho (Angola). Charles Omboumahore (RDC) a été élu comme secrétaire général; et le poste de trésorier est revenu au togolais, Dogbo Auguste.
Avec ce nouveau mandat, le béninois promet de pousser le handball africain plus loin. Et pour réussir, il compte sur le concours de tous les responsables des différentes fédérations des pays affiliés au handball africain.

Encore plus pour le handball africain

Une balle de handball

Ce 22ème congrès a été l’occasion pour le président de la CAHB et son équipe de présenter le bilan de leurs activités, après quatre (4) ans de gestion. Durant ces quatre (04) dernières années, Dr Arèmou Mansourou a abattu un gros travail à la tête du handball africain, en dépit de la crise Covid-19. Et le bilan plaide en sa faveur, a martelé un membre du bureau qui apprécie l’ambiance de travail et les nombreux chantiers ouverts dès son arrivée et qui ont abouti.
Après sa réélection, Dr Mansourou Arèmou a expliqué que beaucoup d’actions positives ont marqué son mandat. Et ce sont ces actions qui ont poussé la famille du handball africain à lui renouveler cette confiance. Il s’agit, dit-il, des axes choisis et qui ont été soumis aux congressistes en 2008. Au plan de la formation, par exemple, le président AREMOU Mansourou et son équipe ont essayé de toucher tous les acteurs potentiels de la Confédération africaine de handball.

Les membres du comité exécutif de la CAHB :

Président : DR AREMOU Mansourou (Bénin)
Premier vice-président : Ing EL BELTAGYL Medhat (Egypte)
Deuxième vice-président : PEDRO Celestino De Sousa Godinho (Angola)
Secrétaire général : OMBOUMAHOU Charles (Congo)
Trésorier Général : DOGBO Auguste

Membres élus du Conseil
Seydou DIOUF (SENEGAL)
LABANE Habib (ALGERIE)
NGAMBANI Ngovoli Adonis (RD CONGO)

Commissaires aux Comptes
MAKILAT Ange Marie (GABON)
PARE Alain Patrick (BURUNDI)

Président de la Commission d’Arbitrage
Maitre Mouadh Ben Zaied (TUNISIE)

Présidents de Zones
ZONE 1: Mourad MESTIRI (TUNISIE)
ZONE 2: Mamadouba Paye CAMARA (GUINEE)
ZONE 3: Sam OCHEHO (NIGERIA)
ZONE 4: Raymond Mbita Mvaebeme (CAMEROUN)
ZONE 5: Feteh Weldesenbet ZEBERGA (ETHIOPIE)
ZONE 6: Victor BANDA (ZAMBIE)
ZONE 7: Aimé Fidèle Razafintsalama (MADAGASCAR)

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here